Accueil
 
Version française English version Versión en español
Accueil > Equipe pédagogique > Les enseignants de M2

Les enseignants de M2


Le corps professoral du Master COMASIC est composé de 50 enseignants-chercheurs et de professionnels aux profils diversifiés. Cette équipe pédagogique est le facteur clés de succés d'accompagnement vers l'emploi et de l'exercice futur de responsabilités dans le domaine de l'ingénierie système. 

 

 Les Académiques
 

Daniel Krob

Directeur de Recherche du laboratoire d’informatique, Responsable du Master COMASIC.

Ancien élève de l’ENS, Daniel KROB est actuellement professeur de l’Ecole Polytechnique et directeur de recherche au CNRS. Il dirige notamment la chaire Ecole Polytechnique Thales d’«Ingénierie des systèmes complexes» où il travaille sur des problématiques de modélisation & d’architecture de systèmes et de conception & d’organisation industrielle qui sont maintenant au cœur de son activité scientifique. Il est également président de l’association C.E.S.A.M.E.S. qui est une émanation de la chaire en charge de la promotion de l’Architecture des Systèmes dans le monde professionnel comme outil au service de la maîtrise des délais & des risques des grands projets technologiques. Spécialiste de renommée internationale, Daniel KROB a écrit près d’une centaine d’articles scientifiques de pointe sur des sujets variés touchant à l’algorithmique, à l’architecture des systèmes, aux mathématiques discrètes, à la modélisation systémique, aux technologies de l’information et aux télécommunications radio-mobiles. Il est aussi l’auteur de 4 livres et de 2 brevets.

 

Frédéric Boulanger

Enseignement : Modélisation du comportement des systèmes

Professeur à Supélec, il a obtenu son diplôme d'ingénieur Supélec en 1989, son doctorat en informatique à l'université Paris Sud 11 en 1993, et l'habilitation à diriger les recherches à l'université Paris Sud 11 en 2011. Ses travaux de recherche portent sur la modélisation et la vérification du comportement des systèmes hétérogènes, et plus particulièrement sur la définition précise des interactions entre les composantes hétérogènes d'un modèle.

 

Guy A. Boy

 

Enseignement : Conception anthropocentrée des systèmes complexes

Professeur des Universités et directeur de l'Institut et de l'école doctorale de Conception Anthropocentrée (Human-Centered Design) du Florida Institute Technology (FIT) aux Etats Unis, directeur scientifique (IPA) pour le Human-Centered Design au Centre Spatial Kennedy (KSC) de la NASA et à l'Institut de la cognition humaine et machine (IHMC). En 2012, il était le président du comité d'organisation FIT / NASA-KSC du programme d'études spatiale de l'ISU (International Space University). Il est professeur adjoint à l'École Polytechnique de Paris (CoMaSIC). Il a été président et directeur scientifique de l'Institut européen de l'ingénierie et des sciences cognitives (EURISCO) pendant 16 ans. Il a co-fondé EURISCO en 1992. Ingénieur et chercheur en sciences cognitives, il a obtenu son doctorat en 1980 à l'Ecole Nationale Supérieure de l'Aéronautique et de l'Espace (ISAE SUPAERO), son habilitation à diriger des recherches professeur (HDR) à l'Université Pierre et Marie Curie (Paris VI), et ses qualifications de professeur en informatique et en psychologie. Il a participé activement à la mise en place de l'ingénierie cognitive en France et internationalement. Il a été le co-fondateur en 2004 de l'École Nationale Supérieure de Cognitique (ENSC) à Bordeaux. Il a coordonné le traité français sur l'ingénierie cognitive, et le handbook sur l'interaction homme-machine (Ashgate, Royaume-Uni) en 2011. Son dernier ouvrage est Orchestrer la Conception Anthropocentrée (Springer, Royaume-Uni, 2013). Élu membre de l'Académie de l'Air et de l'espace en 2006, il est membre senior de l'ACM et INCOSE.

 

Bogdan Cautis

 

Enseignement: Bases de Données, Web, Systèmes d'Information Décisionnels

Enseignant-chercheur (HdR) a Telecom ParisTech depuis 2007 et membre de l’équipe de recherche DbWeb.  Il est diplômé de l’Université Politehnica de Bucarest et de l’École Polytechnique. Il a obtenu son doctorat a l’Université Paris 11 et INRIA Saclay en 2007 et l'habilitation a diriger des recherches a l’Université Paris 6 en 2012. A Telecom ParisTech,  il est co-responsable des cours  "Introduction aux Bases de Données" et "Bases de Données", ainsi que responsable des cours "Systèmes d'Information Décisionnels" et "Modern Web Data Management (semaine Athens)". Dans le cadre du master COMASIC, il est le responsable du cours "Masses de Données". Auteur de nombreuses publications scientifiques dans les conférences et journaux internationaux de premier rang, sur des thématiques variées comme la recherche d'information, la gestion de données dans les applications sociales, l'extraction d'information a partir du Web, la gestion de données semi-structurées, la théorie des bases de données.

 

Antoine Chaillet 

Enseignement : Stabilité des systèmes non-linéaires

Antoine Chaillet est maitre de conférences à l'Université Paris Sud 11 - Supélec  depuis 2007. Il effectue ses recherches au sein du  Laboratoire des Signaux et Systèmes (L2S), dans le domaine de l'analyse et la commande des systèmes non-linéaires. Il a été diplômé de l'école d'ingénieurs ESIEE Amiens en 2002, puis a reçu un DEA en automatique et traitement du signal de l’Université  Paris Sud 11 en 2003. En 2006, il a obtenu son doctorat en théorie de la commande de l’Université de Paris Sud 11-L2S. En 2006-2007, il a effectué un post-doc d'un an à l'université de Pise, Italie. En 2012, il a reçu l'habilitation à diriger des recherches (HDR) de l’Université Paris Sud 11. Ses intérêts de recherche portent sur l'analyse de la synchronisation pour les applications en neurosciences, l'analyse de la stabilité et de la stabilisation des systèmes non linéaires, la commande des systèmes mécaniques et les systèmes commandés par réseau. Il est l'auteur de plus de 50 publications sur ces sujets.

 

 

Isabelle Demeure

Enseignement: Les Systèmes répartis

Isabelle Demeure est professeur au Département Informatique et Réseaux de Télécom ParisTech et membre du laboratoire LTCI du CNRS. Elle a été nommée Directrice de la Formation de l’Institut-Villebon-Georges Charpak en Septembre 2012. Ancienne élève de Télécom ParisTech (1983), elle est titulaire d’un Ph.D. en Informatique de l'Université du Colorado, Boulder (1989) et habilitée à diriger des recherches (Université de Lille, 2002).Isabelle Demeure a occupé plusieurs fonctions managériales en enseignement et recherche telles qu’adjointe au chef de département et déléguée à l’enseignement du Départment Informatique et Réseaux. Elle a été responsable de l’équipe de recherche “System, Software and Services” de Telecom ParisTech pendant 15 ans. Isabelle Demeure est spécialiste des systèmes répartis. Elle a une expérience étendue en projets de R&D dans ce domaine. Ses principaux domaines d’intérêt sont les intergiciels et les plates-formes logicielles pour les applications réparties avec un accent sur l’adaptabilité, la mobilité, la coopération et l’intelligence ambiante. Elle a participé à plusieurs projets nationaux et européens. Elle a été experte auprès de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et du MENRT. Isabelle Demeure enseigne dans le domaine des systèmes informatiques. Elle a été correspondante du master COMASIC a Télécom ParisTech jusqu’en décembre 2012 où elle enseigne un module sur les systèmes répartis.

 

Ada Diaconescu

Enseignement: intergiciel (middleware)

Maître de conférences à Télécom ParisTech, membre du département d’Informatique et Réseaux (INFRES) et du laboratoire CNRS LTCI, depuis 2009. Elle réalise ses recherches dans le domaine de l’informatique autonomique (« autonomic computing ») pour des systèmes répartis. Elle a obtenu son diplôme d’ingénieur de l’Université Polytechnique de Timisoara (« Politechnica Timisoara ») en 2000 et son diplôme de doctorat de l’Université de Dublin (« Dublin City University ») en 2006. Son expérience en recherche inclut des travaux menés au sein de plusieurs équipes à l’Université de Dublin, INRIA Rhône-Alpes, Orange Labs et LIG-UJF. Ses intérêts de recherche portent sur les systèmes autonomiques complexes et adaptables, le génie logiciel, l’intergiciel (« middleware ») et les cadriciels (« frameworks »), les technologies à service et à composant, et les systèmes informatiques inspirés par la nature. Elle est (co-)autrice de multiples articles sur ces sujets (plus de 200 citations selon Google Scholar), dont un livre sur l’informatique autonomique (à paraître en 2013).     

 

Rémi Maniak

Enseignement :

Il est Maître de Conférences en sciences de gestion à Télécom ParisTech et à l'Ecole Polytechnique. Diplômé de l'Ecole Supérieure de Commerce de Paris, il est Docteur en sciences de gestion de l'Ecole Polytechnique. Ses domaines de formation portent sur le management de l'innovation, la stratégie et les nouveaux business models. Outre les enseignements en cycle master, il anime plusieurs dispositifs de formation-action comme des serious game (gestion de projet, stratégie, ateliers de méthode d'exploration), où les Projets Innovation Master à Télécom ParisTech dont il est responsable de la mise en place. Il participe à la réflexion sur l'évolution des méthodes de formation à l'innovation au niveau de Télécom ParisTech où il pilote le Groupe Transverse "Former à l'Innovation", et au niveau de ParisTech où il coordonne le réseau PIMREP (ParisTech Innovation Management Research and Education Program). Il a publié plusieurs articles dans des revues académiques internationales, telles que Journal of Product Innovation Management, International Journal of Project Management, ou International Journal of Automotive Technology Management. Il a écrit plusieurs ouvrages sur le thème des stratégies et de l'organisation de l'innovation, dernièrement "Management de l'Innovation de Rupture" (avec C.Midler et S.Jouini) qui a reçu le prix coup de cœur ACA Bruel, ou récemment "Réenchanter l'industrie par l'innovation" (avec R.Beaume et C.Midler) aux éditions Dunod. Il participe régulièrement à des colloques européens tels que European Academy of Management (EURAM), European Group for Organizational Studies (EGOS) ou International Research Network on Organizing by Projects (IRNOP).
 

Hugues Mounier

Enseignement : Fondements de la théorie du contrôle

Professeur à l'Université Paris Sud 11 depuis 2008. Il réalise ses recherches au sein du  Laboratoire des Signaux et Systèmes (L2S), dans le domaine de l'analyse et de la commande des systèmes non linéaires. Il est diplômé de l'Ecole Nationale des Mines de Saint Etienne 1989, et obtient son diplôme d'études approfondies de l’Université  Paris Sud 11 en 1992. En 1995 , il a obtenu un doctorat en automatique  à l’Université de Paris Sud 11. En 2005, il reçoit l'habilitation à diriger des Recherches (HDR) à l’Université Paris Sud 11 et est nommé professeur en 2008. Ses intérêts de recherche portent sur la commande de systèmes différentiellements plats, la commande sans modèle et les systèmes de dimension infinie, avec des applications en automobile, en forage et en biologie. Il est l'auteur de plus de 90 publications évaluées par ses pairs sur ces sujets.

 

Jacques Printz

Enseignement :

Il est professeur émérite au CNAM, où il a été élu responsable de la chaire de génie logiciel en 1994. Il a été doyen du Ministère de la Sciences de l'information et de la communication durant les années 2000-2004, et co-directeur de l'École d'ingénierie CNAM. Il était le chef de projet du programme de coopération entre le Cnam et l'Université chinoise (Beijing, Wuhan, Guangzhou). Au CNAM, il a fondé le Centre pour les systèmes et logiciels Mastering (en français SGC / Centre de Maîtrise des Systèmes et du Logiciel) afin de promouvoir l'étude de l'architecture du système et la gestion de la complexité. Ses intérêts de recherche sont les suivants: architecture logicielle, architecture de test orienté, la fiabilité des logiciels et de la sécurité, la mesure de la complexité, les techniques de tests logiciels pertinents tels que les générateurs de données de tests basés sur l'analyse des contraintes d'interface, gestion de projet et estimation des coûts logiciels, la productivité des programmeurs. Avant son mandat, il a plusieurs fois occupé des postes dans l'industrie du logiciel (France, États-Unis et le Japon) dans le domaine des systèmes d'exploitation, le développement des compilateurs et des systèmes de gestion de bases de données, où il a apporté des contributions dans l'architecture du compilateur, comme générateur de code commun pour plusieurs langues (Fortran, PL1, C, Ada) sur des machines différentes. Il a été profondément impliqué en tant que consultant pour la défense et la sécurité des systèmes C4ISTAR ingénierie et l'architecture au cours des vingt dernières années, à l'échelle nationale et internationale (SIPC projet OTAN , GIADIS projet OTAN, des visiteurs au SEI, etc.)

 

Sylvie Putot

Enseignement : Sémantique et Validation

Chargée d'enseignement à l'Ecole Polytechnique depuis 2007. Chercheur au laboratoire MEASI (Modélisation et Analyse de Systèmes en Interaction) du CEA LIST.  Ses thèmes de recherche comprennent l'analyse statique par interprétation abstraite de programmes numériques et la qualité des calculs à précision finie. Thèse de Mathématiques Appliquées de l'Université Joseph Fourier en 2001, habilitation à Diriger des Recherches en Informatique de l'Université Paris Sud en 2012.

 

Pierre Senellart

Enseignement : Technologies du Web / Web technologies

Pierre Senellart est maître de conférences dans l'équipe DBWeb de Télécom ParisTech, la première école d'ingénieurs française spécialisée dans les technologies de l'information. Il est un ancien élève de l'École normale supérieure et a obtenu son Master (2003) et doctorat (2007) en informatique de l'Université Paris-Sud, sous la direction de Serge Abiteboul. Il a obtenu une Habilitation à diriger les recherches en 2012 de l'Université Pierre et Marie Curie. Pierre Senellart a publié des articles dans des conférences et journaux renommés internationalement (PODS, AAAI, VLDB Journal, Journal of the ACM, etc.) Il a fait partie des comités de programme de, et a contribué à organiser, diverses conférences et workshops internationaux (dont PODS, WWW, VLDB, SIGMOD, ICDE). Il est également le directeur de l'information du Journal of the ACM. Ses intérêts de recherche se concentrent sur les aspects théoriques des systèmes de gestion de bases de données et sur le World Wide Web, et plus précisément sur l'indexation en compréhension du Web caché, les bases de données XML probabilistes et la fouille de graphe.

 

Serge Steer

Enseignement :

Directeur de recherche à l'INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et Automatique), centre de Paris-Rocquencourt. Il a reçu son doctorat en «Mathématiques et de contrôle» de la «Ecole des Mines de Paris» en 1982. Ses intérêts de recherche portent sur les algorithmes numériques pour la modélisation et la simulation des systèmes dynamiques, le traitement du signal et le contrôle. Dans ces domaines, il a contribué au développement de nombreuses applications industrielles .Il est avec ses collègues du projet METALAU à l'origine du développement et de la diffusion du logiciel scientifique open-source Scilab et de son outil de modélisation, simulation Scicos/Xcos.

 

 

Michalis Vazirgiannis

Enseignement : Machine Learning from Big Data

Professeur M. Vazirgiannis est Enseignent Chercheur à LIX / Ecole Polytechnique dans le domaine des «bases de données et systèmes d'information». Il enseigne les «bases de données et de gestion» Bigdata M1-et la "machine learning" pour Bigdata M2 cours. Il a travaillé en tant que chercheur dans le laboratoire de connaissances & DB (groupe, NTU Athènes), dans GMD-IPSI (actuellement Fraunhofer - IPSI), en Allemagne, à Fern-Universität Hagen, dans VERSO projet (plus tard GEMO) à l'INRIA / Paris , en Inde IBM Research Laboratory et Max Planck Instistut Informatik fourrure (Allemagne). Il a dirigé le projet Marie Curie intra-européennes  (2006-2007) dans le domaine de la "Recherche Web P2P", organisé par l'INRIA Futurs à Orsay, Paris. Ses recherches actuelles portent sur le Web / Social Text Mining analyse graphiques, et la récupération, Data Mining / Machine Learning méthodes pour Bigdata. Il possède une solide expérience dans des projets industriels des domaines de l'exploration de données pour les données à grande échelle / référentiels de documents (ie le graphe du Web, réseaux sociaux, médicaux données, etc). Il est co-auteur de deux livres internationaux, articles dans les encyclopédies et plus de cent vingt articles dans des journaux internationaux et des conférences. Il a supervisé 9 thèses de doctorat, et supervise actuellement cinq autres doctorants. Dr Vazirgiannis a participé à plus d'une cinquantaine de comités de programme de conférences internationales dans les domaines des bases de données, Data Mining / Machine Learning et le Web. Récemment, il a servi en tant que co-président du programme du CELV / PKDD Conférence de 2011 à Athènes, en Grèce. Il participe à la rédaction de la Revue Intelligent Data Analysis (IOS presse) et est rédacteur en chef invité pour le CELV PKDD 2011 Numéro special pour la "Machine Learning" et "DMKD« journaux.

 

 Les Professionels 

 

Robert Bourgeois, TELEOBJET

Enseignement : Ingénierie basée la réalisation de modèles UML

Consultant en méthodologie de développement de systèmes Temps Réel et systèmes d’information répartis.  Membre de l’Association Française d'Ingénierie Système et de l’IEEE. Fondateur de la société de formation et de conseil en informatique TELEOBJET en 1995. Responsable Qualité de programmes de la Division Radars de Surface THOMSON-CSF de 1978 à 1987 puis du Groupe Études et Techniques Nouvelles au sein de la Division Systèmes Électroniques THOMSON-CSF de 1987  à 1995. En Décembre 1990, il a obtenu son doctorat en informatique à l’Université de Pierre & Marie Curie de Paris VI  sur la fédération de formalismes de spécification.

 

Samuel Boutin, Knowledge Inside

Enseignement :

Mon projet professionnel consiste à développer un outil de conception système logiquement fondé dont l'objectif est de permettre à des équipes multi-disciplinaires de communiquer efficacement et de synchroniser leurs activités. Cette problématique amène à faire de la modélisation mais avec un objectif différent de la conception logicielle ou de la simulation. J'ai d'abord fait des méthodes formelles pendant mes études, puis de la spécification, de la conception, de l'architecture et finalement des outils de conception de systèmes embarqués au sein du constructeur automobile Renault (pendant 13 ans). Je suis l'un des fondateurs (depuis mi-2005) et actuel président de la SAS Knowledge Inside qui édite arKItect, un logiciel de conception et représentation de système. arKItect est en production depuis 2007. Nos clients sont de grands bureaux d'étude qui conçoivent ou maintiennent des systèmes complexes dans différents domaines: automobile, aéro, TP, banque... Notre technologie permet de structurer les processus projets (gestion d'exigence, architecture système, Sûreté de Fonctionnement,...) qui permettent de synchroniser les processus métiers lors de la conception de systèmes/produits industriels.

 

Dominique Caignault, Thales Global Services

Enseignement : Intégration-Vérification-Validation-Qualification (IVVQ) des systèmes

Responsable d'ingénierie système à Thales Global Services depuis 2007. Ingénieur ENSERB en 1980,  il conçoit, développe et valide des systèmes d'affichage  et de traitement d'images dans le groupe Thales. Il est à l'origine de plusieurs brevets. Son expertise d’ingénierie se renforce sur des systèmes scanners à rayons-X. En 1988, il s'oriente vers la conduite de la conception et de la réalisation d’ateliers de développement de logiciels et de systèmes avioniques. Il rejoint en 2003 Thales Research & Technology - Engineering pour développer la méthodologie d’ingénierie système Groupe «Sys-EM» et ses processus de support. En 2007, au sein du Service Partagé d’Ingénierie de Thales Global Services, il est en charge de la définition de l’atelier de développement logiciel et système, dont le but est d’outiller les processus et méthodes d’ingénierie et notamment l’IVVQ des systèmes. Evaluateur CMMI et formateur à Thales Université, il dispense l’enseignement au mastère COMASIC depuis 2007.

 

Kaval Chana, Consultant

Enseignement :

Consultant en management technique avec plus de 20 ans d’expérience de missions en entreprises à l’international, avec comme objectif d'améliorer leurs performances et la qualité de leurs produits et services. Il est gestionnaire, entrepreneur, éducateur et collaborateur dans le développement et la gestion de systèmes complexes dans les secteurs de l’aéronautique, de l’espace et de la défense. Mentor pour les gestionnaires et opérationnels à tous les niveaux d'une organisation, il enseigne le management et l’ingénierie systèmes à Thales Université et COMASIC à l'Ecole Polytechnique Orsay Il est expert dans l'utilisation du Software Engineering Institute (SEI) Capability Maturity Model Integration (CMMI ®) pour améliorer les performances et d'atteindre les objectifs business. Il est titulaire d'un Bachelor of Science (BSc) en informatique, et d'un Master of Science (MSc) en ingénierie systèmes de Norwood Londres. Il est un membre actif de International Council on Systems Engineering INCOSE and SEI

 

Philippe Chassin, Thales Communication & Security

Enseignement : Soutien Logistique Intégré (Integrated Logistic Support)

Directeur de l'Ingénierie des Services de Thales Communication& Security depuis 2009. 20 ans d'expériences dans le domaine du Service Client et sur le Soutien Logistique Intégré. A occupé diverses positions en tant qu'ILS Managers sur des programmes France et Export puis en tant que responsable d'un centre de réparation. En 2007 a pris en charge le management de l'équipe ILS de Thales Land&Joint au Royaume Uni.

 

Catherine Chochoy, IBM,  coordinateur et intervenant

Enseignement : Gestion de données structurées et non structurées, intégration de données et outils d’analyse

Intervenants IBM :

Kim-Tram Tran & Claude Perrin  , Enterprise Content Management Technical Sales and Solutions,

 César Cardorelle, Principal Solution Architect, Business Analytics Products and Technology,

 Jacques Milman, Datawarehouse Architecture Leaders,

 Corinne Baragoin, Big Data Architect,

 Francis Arnaudies, Information Management Technical Sales and Solutions.

Les ingénieurs IBM intervenants sur la filière de cours ci-après travaillent au sein de l’entité Information Management d’IBM Software Group. Ils sont spécialistes en gestion de données structurées et non structurées, en intégration de données et outils d’analyse. L’entité Information Management consacrée à Big Data, Intégration et Gouvernance aide les entreprises à définir leur stratégie d'information en tirant profit des volumes massifs de données, de leur intégration et de leur gouvernance. Les thématiques développées dans ce cours sont les suivantes :

  • Big Data
  • Gestion de données non structurées avec la classification, la recherche et analyse de l'information non structurée
  • Bâtir un Système d'Information Décisionnel (pilotage de la performance) + Cubes OLAP
  • Intégration de l’information et gouvernance
  • Les appliances analytiques à architecture massivement parallèle
  • Gestion de données quasi-structurées (XML / XQUERY)

 

Olivier d’Herbemont, Belleaventure

Enseignement : Architecture Collaborative des Organisations

Diplômé de l’ESSEC en 1979il a commencé sa carrière chez Bossard Consultants avant de fonder Herbemont, César & Associés en 1985. Président Fondateur de l’Agence de  Transformation des Organisations BelleAventure depuis 2004, Olivier d’Herbemont est spécialiste des projets de transformations. Il est intervenu dans l’Administration française (Ministère de la Justice, des Finances, de l’environnement…), des petites structures (Le Figaro, Bouygues Telecom…) et des  multinationales (Danone, Alsthom, Air Liquide…).Il a aussi travaillé pour des syndicats et des partis politiques. Il est membre fondateur de CESAMES. Il a publié deux ouvrages : "La stratégie du projet latéral »  paru en 1996 (prix Dauphine 1998)  et "Booster l'intelligence collective" paru en 2012.

 

Jean-Louis Dufour, Sagem Groupe Safran

Enseignement : Conception des systèmes sûrs

L’intervenant est ancien élève de l’Ecole Polytechnique (X86), a préparé une thèse à l’INRIA Rocquencourt en informatique (sur le typage du lambda-calcul) puis a travaillé 8 ans chez Matra Transport (maintenant Siemens ; essentiellement sur la Ligne 14 « Météor » du métro Parisien, moitié en Sûreté de Fonctionnement, moitié en conception électronique), 4 ans chez Ligeron (société de services; prestations principales en SdF pour Sagem Automobile et en conception logiciel pour Alstom Transport), 4 ans chez PSA (Division « Organes » : moteur/boîte/liaison au sol; moitié en SdF, moitié en Architecture Electricité-Electronique) et est depuis 4 ans chez Sagem (groupe Safran ; Division Avionique), où il est expert « senior » (niveau intermédiaire sur une échelle à 3 niveaux) en systèmes embarqués. Ses 3 domaines de compétence sont les systèmes temps réel, sûreté de focntionnement et développement formel de logiciel critique.

 

Patrick Estève, Thales Global Services

Enseignement : Intégration-Vérification-Validation-Qualification (IVVQ) des systèmes

Expert processus et méthodes d’ingénierie système à Thales Global Services depuis 2012. Ingénieur de Polytech Grenoble, il intervient dès 1985 dans l’ingénierie et les tests sur des projets de Recherche et Technologie pour le compte de grands donneurs d’ordre (Ifremer, CEA, CNES). Il rejoint le Groupe Thales (Thomson-CSF) en 1991 pour y conduire des études amont dans les domaines du NRBC* et de la vulnérabilité des systèmes, et y  développer une activité de conseil et d’expertise méthodologique en ingénierie et sécurité des système au profit de maîtrises d’ouvrage (EMA, DGA, ANDRA, RATP, SNCF, CNESTEN**) et de Directions de programme  du Groupe Thales. Il rejoint en 2005 Thales Research & Technology - Engineering pour développer et promouvoir la méthodologie d’ingénierie système Groupe « Sys-EM » et animer le réseau de compétence en IVVQ des systèmes. C’est dans cette perspective qu’il retrouve en 2012  le Service Partagé d’Ingénierie de Thales Global Services comme expert processus et méthodes, après une période de quatre années à Thales Raytheon Systems SAS, consacrées en tant que Change Leader  à l’amélioration continue, à la conduite du changement et au management du processus d’ingénierie des systèmes. Evaluateur CMMI et formateur à Thales Université, il est aussi membre de l’AFIS / Incose et de l’ASTE***. Il dispense l’enseignement au master COMASIC depuis 2007.

* NRBC : Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique
**CNESTEN : Centre National de l'Energie, des Sciences et des Techniques Nucléaires (Maroc)
*** AFIS : Association Française d’Ingénierie Système
        Incose : International Council for Systems Engineering
       ASTE : Association pour le Développement des Sciences et Techniques de l’Environnement

 

Jean-Paul Figer

Enseignement: Les architectures innovantes des systèmes informatiques

Il est diplômé de l’École Polytechnique (62). Il a débuté sa carrière dans l'Informatique en 1965. Il a travaillé au Cap devenu plus tard Capgemini de 1969 jusqu'à sa retraite en 2008. Depuis il dirige la société ARMOSC spécialisée dans les architectures de systèmes complexes pour les grandes entreprises Il a participé à de grands projets innovants comme l'annuaire électronique (Minitel) ou le lancement de l'Internet grand public en France . Il a été membre du Conseil stratégique des technologies de l’information (CSTI) auprès du Premier ministre de 2000 à 2004. De 1999 – 2001, il est  membre du Comité de Coordination des Sciences et Technologies de l’Information du Ministère de l’Éducation Nationale. De 2000  à 2008 Membre du Conseil Scientifique de l’École Supérieure d’Électricité (Supelec). Depuis 1995, il est Président du groupe X-Informatique http://www.cyberix.org, membre actif du G9+ depuis sa création en 1996 (http://www.g9plus.org), 

 

Olivier Flous, Thales

Enseignement : Systèmes de transport et de sécurité

Il a commencé sa carrière chez Dassault Electronique en tant qu’ingénieur traitement du signal, avant d’occuper les fonctions de chef de projet logiciel puis responsable d’ingénierie système dans les systèmes de guerre électronique sur avions d’armes. Il rejoint en 2002 les activités navales de Thales où il est le responsable des développements logiciels du Système Tactique des frégates Horizon pour la France et l’Italie. C’est en 2006 qu’il rejoint les activités civiles de Thales, d’abord en tant que chef de service d’ingénierie puis en charge de la convergence des solutions de supervision entre les produits de Thales et ceux issus du rachat des activités d’Alcatel. Il est ensuite nommé Directeur Technique des Activités Sécurité puis Transport & Sécurité. A ce titre il supervise aussi bien la politique produit que l’innovation et la maîtrise des offres et projets critiques pour les systèmes de signalisation ferroviaire, de supervision et communication, de protection de sites sensibles, de sécurité urbaine, de billettique ou encore pour les systèmes identitaires et biométriques. Il joue en outre le rôle de « Design Authority » pour des systèmes aussi complexes que celui de la sécurité de la ville de Mexico.

 

Jean-Luc Garnier,Thales

Enseignement : L'Architecture de Systèmes

Il est en charge de l’architecture et ingénierie système à la direction technique centrale du groupe Thales. Son domaine d’expertise concerne les systèmes distribués temps réel. Diplômé ingénieur logiciel de l’INSA Lyon (Institut National des Sciences Appliquées), il a exercé de 1984 à 1999 en sociétés de services principalement dans le développement des compilateurs, des systèmes d’exploitation et télécommunications temps réel. Il rejoint le groupe Thales en 2000 comme architecte de systèmes, successivement dans les domaines de l’avionique modulaire intégrée, la guerre électronique et les opérations militaires en réseaux. Il enseigne l’architecture de systèmes au Campus Thales et dans le Master Conception & Management des Systèmes Informatiques Complexes  (MISIC) de l’Ecole Polytechnique.  Enfin, il est coordinateur du comité technique 3S-AI (Systèmes de Systèmes et Service – Architecture et Ingénierie) à l’AFIS (Association Française d’Ingénierie Système).

 

Christian Lazaro, Thales Alenia Space

Enseignement : Système d'Information Secteur Télécom

CTO deputy, Design Authority et Ingénieur en Chef chez Thales Alenia Space, Maîtrise en Mécanique des Fluides à l'Université d'Aix- Marseille en 1978, et diplomé Sup Aéro en 1980. Membre de l'Alcatel Technical Académie (ALTA) entre 2001 et 2007, et Thales Fellow Expert depuis 2011Carrière effectuée à Aérospatiale, Alcatel Espace, et Thales Alenia Space, en tant qu'ingénieur et responsable technique de plusieurs Satellites.De 1998 à 2005, a dirigé le développement de l'Avionique embarquée de la nouvelle gamme de satellite Télécommunications Spacebus 4000, jusqu'à sa qualification en vol. En 2006, il rejoint le projet de Constellation Globalstar 2, en tant que responsable du design et du développement, projet effectué en coopération internationale au sein des entités de Thales Alenia Space (France, Italie, Belgique et Espagne), comprenant la réalisation des 25 premiers Satellites, leur lancement et la mise en service opérationnel. Depuis 2011, dirige la cellule des Ingénieurs en Chef de Thales Alenia Space, en charge de la validation technique de l'ensemble des offres, du suivi et expertise technique des projets et des développements.

 

Antoine Lonjon, Mega International

Enseignement :

Il est directeur méthode chez MEGA International. Antoine a une longue expérience dans l'application de l'approche basée sur la modélisation dans le domaine de l'architecture d'entreprise. Il a ainsi contribué à la fondation de la boîte à outils d'architecture d'entreprise MEGA et est également impliqué dans les organisations de normalisation, tels que l'OMG et le OpenGroup. Il contribue activement aux nouvelles normes issues de méthodologies d'architecture d'entreprise et de l'ingénierie dirigée par les modèles. Antoine agit également en tant que praticien architecture et conseiller pour de nombreuses organisations dans l'industrie manufacturière ou dans le secteur des services.

 

Jean-Christophe ORHANT, Thales

Enseignement : Requirement Engineering

Ingénieur Système depuis plus de 20 ans au sein de Thales, il a acquis une solide expérience en méthode et processus outillés pour le développement des systèmes complexes. En particulier, il est à l’origine du développement et du déploiement international dans les unités du groupe Thales, d’une méthodologie outillée de « Requirement Engineering »  acquise aujourd’hui par IBM et utilisée dans l’industrie Aéronautique et de Défense. Depuis sa création en 2005, il enseigne à l’École Polytechnique pour le Master d’Ingénierie des Systèmes Industriels Complexes.Titulaire en 1990 d’un DEA de "Contrôle des Systèmes" de l’École Doctorale de l’UTC, il consacre son temps aujourd’hui à la problématique de l’ingénierie des systèmes dans des contextes lignes de produits, pour laquelle il diffuse des solutions méthodologiques et processus outillées au sein du groupe.


Ecole Centrale de Paris
ENSTA ParisTech
Ecole Polytechnique
INSTN
supélec
Télécom ParisTech
Université Paris Sud 11
Dassault aviation
DCNS
DGA
Thalès